Beaux-Quartiers N°10 - page 87

Beaux Quartiers - Printemps 2012
87
sss
suite page 88
EN VUE ET BIEN VU (S)
Toiture cintrée et végétalisée, vitrines extérieures rappelant la roche, traitement acoustique poussé:
étendue sur 2000 m
2
, le futur centre culturel (livraison: juin 2013) de Lans-en-Vercors mettra en perspectives le paysage et l’expertise de
FUTUR.A
ARCHITECTES
(Saint-Martin-d’Hères), lauréate du concours.
l
C’est l’équipe de
A.M JANIK ARCHITECTES
(Meylan) qui interviendra à Villard-de-Lans
dans le cadre de la restructuration de l’hôtel Le Christiania (3 étoiles) repris par le Savoyard
PIERRE BERNARD-GRANGER
(ex La Chaudanne, Méribel)
l
Après Isola 2000, les centres Pierre et Vacances et l’implantation de stations dans le Caucase russe,
CHRISTIAN DOUCHEMENT
a repris les rênes
de l’office de tourisme de Villard-de-Lans/Corrençon avec comme projets estivaux la création d’une station de trail et le développement du tourisme
équestre dans le Vercors
l
Sur France 2 et... à Lans-en-Vercors: les maisons à ossature bois (distinguées maisons préférées des Français) de l’ar-
chitecte lyonnais
JAMES BANSAC
ont pris pied au pays des fermes en pignons lauzés. Coup de maître!
l
Les p’tites fleurs et les marmottes, c’est
fini! A Villard-de-Lans, les Focales en Vercors (rencontres photographiques) ouvrent leurs perspectives: parrain de la troisième édition (17-20 mai),
CHRISTIAN PEDROTTI
, reporter photographe grenoblois (de l’agence Gamma à L’Equipe et de la lingerie féminine au BTP). Ses prises de vue côtoie-
ront celles de pros, de passionnés ou de simples amateurs venus de la France entière autour du thème 2012 : l’homme face aux éléments.
A
RTISANAT D
ART
S
OPHIE
H
ÉRICHER ET
N
ICOLAS
S
ARTOR
APPRENTIS SORCIERS
.
Elle sculpte dans le verre de drôles de personnages revêtus de dra-
pés colorés. Lui crée des luminaires à base d’inox brossé et de boules de verre soufflé, multico-
lores ou d’un blanc immaculé. Sophie Héricher et Nicolas Sartor, tous deux diplômés du
Cerfav, une des rares formations de verrier souffleur de verre, vivent et travaillent ensemble
dans un bel atelier, baptisé
L’apprenti sorcier
, à Lans-en-Vercors. Des appliques à 7 ou 10 boules,
au lustre monumental à 10 branches ne pesant pas moins de 80 kg, le verrier travaille unique-
ment la pièce unique. Il aime sa matière première. «
Le verre, on peut le souffler, mais aussi le
scier, le poncer, le meuler, le graver, le polir
» détaille-t-il. Ses pièces trouvent leur cadre chez des
particuliers, souvent étrangers, dans des hôtels (à Dubaï), mais aussi dans des galeries. Il va li-
vrer six « icebergs » recouvert de poussière de verre pour les vitrines d’un magasin Van Cleef à
Tokyo et prépare pour mi-décembre, une exposition de sept pièces dans la belle galerie de Syl-
vie Platini au Veyrier-du-Lac. Nicolas se moque du terme de « maître verrier » qu’il juge pré-
tentieux, mais aime transmettre son savoir faire. Il organise des stages d’une semaine,
solidement encadré, et ouvre volontiers son atelier à des artistes comme la Norvégienne Rei-
dunn Rugland, installée à La Tronche, qui vient chaque semaine souffler ses pièces à
L’apprenti
sorcier
.
AR
B
OIS
J
OHN
S
AUVAJON
ESSENCES LOCALES
.
Le bois du Vercors dans les
veines (il est fils d’exploitant forestier et petit-fils
d’agriculteurs) et l’amour du pays en héritage, le
« petit » dernier de la fratrie a, à 33 ans, redoré le bla-
son des locales de l’étape: épicéa, sycomore, hêtre,
pin sylvestre... Le Vercors regorge d’essences alors
«
pourquoi faire venir le bois du Nord ou de l’est, nous
avons tout ici!
» sourit ce discret compagnon ébéniste.
Créée il y a trois ans à Corrençon, sa petite entre-
prise, nichée dans un bâtiment à ossature bois té-
moigne du savoir-faire... et de l’engouement:
17 emplois créés, une scierie intégrée et 500 m
3
de
bois traité par an. «
Nous avons lancé une mini-filière
courte!
» s’enorgueillit le jeune patron qui figure
dans les meilleures équipes de maîtrise d’œuvre. Son
dernier chantier? Le restaurant des Montagnes-de-
Lans, livré en décembre avec l’architecte grenoblois
Marc Girard. Le prochain? Une maison privée à Co-
renc, avec l’agence R2K (Grenoble). Et pour le plus
grand bonheur des amoureux du plateau, du mobi-
lier et des MOB (maisons à ossature bois) clés en
main. Une autre corde à son art qu’il défend depuis
deux ans avec quinze autres artisans de la coopéra-
tive des Eco Constructeurs, 100 % Vercors!
IA
1...,77,78,79,80,81,82,83,84,85,86 88,89,90,91,92,93,94,95,96,97,...140
Powered by FlippingBook