Beaux-Quartiers N°11 - page 28

28
Beaux Quartiers - Eté 2012
A
près cinq collections de robes rétro chics, toutes doublées, très tra-
vaillées, la créatrice grenobloise s’éprend de liberté et hante nos
rêves les plus fous: partir au grand galop revisiter le Grand Ouest
avec ses petits bijoux en suédine, tressés de laiton doré vieilli et des tee-
shirts sérigraphiés de dream catcher, sa nouvelle gamme arty!
Son refuge
Son appartement-atelier, niché sous la Bastille. En 2008, après
avoir lancé son blog, la jeune styliste teste alors ses pièces uniques sur e-
bay. Succès! Dans la foulée, elle crée sa boutique en ligne pour diffuser sa
marque:
We are the neons
, inspirée du titre d’Arcade Fire (
Neon Bible
),
incarne le rétro chic pour des robes pas fifilles. Cinq collections voient
le jour. A un détail près: ni le bijou, ni l’accessoire ne sont nécessaires.
Son actu
Une première ligne de bracelets-colliers-boucles d’oreille, révélée
pile pour les 4 ans de We are the neons. Où sont les robes? «
Mises de
côté... pour l’instant
» sourit la créatrice qui avait envie de prix doux, et d’in-
téresser (aussi) la gente masculine. Gagné! avec ses tee-shirts sérigraphiés
(six modèles) dont les motifs – attrape-rêves inspirés de la culture amérin-
dienne, bestiaire – prédisent un grand vent de liberté. Le hit?
Call of the
wild
(ci-contre à gauche), en français, l’appel de la forêt.
Ses paysages intérieurs
La nature et le rock. Ce qui donne? Un mix arty.
Sa table des matières
Très naturelle. De la suédine turquoise, pourpre ou
orangé pour ses bijoux d’été qu’elle tresse avec du laiton doré vieilli ou ar-
gent. Sur cette trame: petits embouts, pompons, nos nouveaux grigris!
Côté tee-shirts? De l’éco-responsable: sérigraphies confiées à un artisan
local, encre à l’eau et coton bio. Un vrai retour aux sources.
Son alter ego
Christophe Levet, son compagnon photographe et gra-
phiste. A eux deux: un blog
Applaud or Die
(musique et expos) et surtout,
les motifs sérigraphiés de la ligne de tee-shirts et cabas. D’où ces entrelacs
très graphiques, mi-photo, mi-dessin (vectoriel).
Son réseau
International! Paris, Valence, Nîmes, Cassis, Manosque et trois
boutiques en ligne suivent de près cette discrète qui créé aussi le buzz sur
les médias: Canal Plus, Elle, Figaro Madame, Muze et Beaux Quartiers (dès
son n°1!) ainsi qu’en Asie sur Brand Magazine Taiwan et Globe Trotter
Japon! A Grenoble, la douce Violaine a ses addicted de la première heure:
le concept store Pas Sage Obligé, la boutique La Station, et Audrey Rubye
créatrice des bijoux Megagrawww et du Grind Market dont la seconde édi-
tion aura lieu à l’AmpéRage (quartier Berriat), le 10 juin 2012.
n
ISABELLE AMBREGNA
Carnet d’adresses: Pas Sage Obligé, 14 rue Jean-Jacques Rousseau, Grenoble,
La Station, 2 rue Casimir-Perier, Grenoble. Site Internet:
CRÉATEURS
MODE
We are the neons
:
chic, ethnique et
Made in Grenoble!
Elle a la trentaine discrète mais gare! derrière sa
douceur angevine, Violaine Rattin trace sa route,
très rock, très folk...
Bio express
• Née à Grenoble en 1980.
• 2003 : BTS stylisme,
école Condé à Lyon
• Septembre 2008, lance-
ment de sa marqueWe
are the neons, esprit six-
ties.
• Septembre 2011: lance-
ment de sa gamme de bi-
joux et accessoires, rock
and folk.
De gauche à droite, ci-dessus: boucles d’oreille Feather, suédine et plumes en laiton veilli. bracelet
Falls. Ci-dessous, deux tee-shirts:
Call of theWild
, un hit! et Attrape-rêves!
1...,18,19,20,21,22,23,24,25,26,27 29,30,31,32,33,34,35,36,37,38,...132
Powered by FlippingBook